Chez Sammy

Maison de qualité fondée en 2006

Accueil > Livres & co. > Ma vie sous algorithmes

Ma vie sous algorithmes

mardi 14 janvier 2020, par Sammy

Je voulais vous parler d’un livre que j’ai trouvé au rayon jeunesse de la bibliothèque, en reposant la palanquée de livres empruntées par mon bibliophage bédévore.

Clairement, la cible du livre est plutôt un public adolescent : texte aéré et termes simples, beaucoup d’illustrations et des citations en pleine page, la lecture est rapide et agréable. L’objectif ici n’est pas de faire un livre d’expert, mais de faire de la pédagogie.

Néanmoins, l’ouvrage peut faire une bonne introduction au sujet pour les néophytes de 7 à 77 ans, et un salutaire rappel pour tous les autres : que sont les algorithmes, quand ont-ils été inventés (et ça ne date pas d’hier), où les trouve-t-on dans notre vie quotidienne et pourquoi y en a t-il de plus en plus, quels sont les dangers...

Si ça n’a pas révolutionné ma compréhension du monde, j’ai quand même apprécié cette lecture, en me mettant de temps en temps à la place de quelqu’un qui découvrirait le sujet pour la première fois : ce serait une révélation. Le livre est construit de telle sorte qu’après les généralités d’usage, il introduit la problématique des risques sur la vie privée, sur l’emploi (40% des métiers pourraient disparaître d’ici 20 ans), puis sur le « formatage » d’une société où les gens sont habitués à l’immédiateté et à la facilité, pour ne pas dire l’excuse : « c’est pas moi c’est l’ordinateur », avant d’aborder les notions de bulle de filtre, de fakes, de Darknet, de dépendance numérique et de digital detox, pour finir avec la surveillance de masse, Edward Snowden et les questionnements ouverts sur l’avenir de l’humanité.

La conscience nait-elle à partir d’un certain niveau d’intelligence ?

Au sommaire :

  • Les « gourous du 21e siècle » ?
  • Un algorithme, c’est quoi ?
  • A quoi sert un algorithme ?
  • Ma vie sous algorithmes
  • Combien ça coûte à fabriquer
  • Quel est le business des algorithmes
  • Comment transforment-ils l’économie ?
  • Les algorithmes ont-ils une morale ?
  • Ils formatent la société
  • Les hommes resteront-ils maîtres du code ?

Je me suis également noté quelques points intéressant, plus ou moins déjà lus ailleurs, mais que j’en profite pour partager ici :

  • Le livre Hooked (« Hooked : comment créer un produit ou un service qui ancre des habitudes »), de Nir Eyal recense les 4 étapes pour rendre l’utilisateur accro :
  1. Moteur / Déclencheur = les sentiments négatifs sont les plus efficaces (frustration, colère...)
  2. Action = elle doit être simple pour l’utilisateur (cliquer, remplir un formulaire)
  3. Récompense = like, top, commentaires... (circuit de la dopamine, etc. L’utilisateur doit avoir sa « dose » régulièrement)
  4. Investissement = en passant du temps sur la plateforme, l’utilisateur hésite à en partir et perdre ce qu’il a investi...

Je suis certain que si l’on fouillait dans les archives des siècles passés, on trouverait un type qui a fondé une religion du dieu électricité ; et pour ce qui est du fantasme transhumaniste, je vous renvoie à l’œuvre la plus connue de Mary Shelley...

Pour finir, la bibliographie est bien cool :

  • Dominique Cardon : A quoi rêvent les algorithmes
  • Grisebouille : Panique algorithmique
  • Séries et films : The IT Crowd, Black mirror, Matrix, Real humans, Mister Robot
  • mais une grosse faute de goût, dommage : un livre de Laurent Alexandre :-((

J’ai découvert en écrivant cet article que l’ouvrage a obtenu récemment le Prix Roberval [3] dans la catégorie Jeunesse. C’est mérité.

Je pose ça là parce que je ne sais pas où le mettre :

  • GAFA/M : Google, Amazon, Facebook, Apple / Microsoft
  • BATX : Baidu, Alibaba, Tencent, Xiaomi
  • NATU : Netflix, Airbnb, Tesla, Uber

[1Mention spéciale à la page Wikipédia du bouzin, qui parle d’une « organisation à but non lucratif », alors que tous les visuels de l’homme d’affaires parlent d’une commercialisation de son « corps de rechange » dès 2025...

[2et on espère pour lui que ce nouveau dieu écoute son prophète, car celui-ci a des problèmes !

[3concours international francophone qui récompense des œuvres littéraires, audiovisuelles ou multimédias consacrées à l’explication de la technologie.