Outils pour utilisateurs

Outils du site


pc:jeux:rimworld

Page en cours de rédaction

Présentation du jeu

RimWorld est un jeu qui m'a longtemps fait envie, et pour lequel j'ai longtemps espéré une baisse de prix, des soldes… autant le dire tout de suite : il est à peu près acquis que ça n'arrivera pas. RimWorld coûte 30€, c'est à prendre ou à laisser. Mais de même que je n'ai aucun motif de regretter mes sous, je vous garantis que vous ne regretterez pas les vôtres ! Et quand vous aurez quelques centaines d'heures de jeu dans les pattes, vous repenserez d'un coup que vous n'avez payé cette merveille que 30€…

Ce jeu vous est également conseillé par Seb Sauvage. Comme tous les jeux testés et approuvés par Seb Sauvage, il est à la fois très bon, immersif et donc chronophage. Vous commencerez juste pour voir, puis sans vous en rendre compte, vous aurez perdu 18 kilos tandis que vos ongles de pieds auront percés vos pantoufles. Seb Sauvage, la mort de votre vie sociale depuis 1999.
Ce qu'en dit CanardPC : « Rimworld est un chef-d'œuvre. Quels que soient vos goûts, votre intérêt pour le genre, votre tolérance aux graphismes en 2D, votre âge, vos compétences en matière de gestion virtuelle, vous trouverez dans ce jeu de quoi vous occuper des dizaines, des centaines d'heures, à vous attacher à des petits personnages de 64 pixels de haut, à souffrir avec eux, à les voir travailler, prospérer, bâtir, s'entretuer, s'aimer, devenir fous, mourir. C'est la crème du jeu de gestion/construction/survie, et plus généralement l'un des tout meilleurs jeux indé de la décennie. »

Un début de partie part toujours du même principe : vous gérez 3 rescapés d'un crash spatial sur une planète inconnue. Vous aurez quelques ressources (acier, armes), un animal de compagnie aléatoire, un peu de nourriture… et c'est tout. Partant de zéro, vous devrez construire une colonie viable, survivre à la faim, au froid, au chaud, aux factions hostiles… le but ultime du jeu étant de parvenir à construire un vaisseau spatial pour quitter cette planète. Mais vous vivrez tellement de choses entre-temps, que cet hypothétique départ deviendra vite un objectif secondaire par-rapport aux impératifs de survie. Et à l'envie de construire la plus belle colonie du monde !

Plus vous aimerez ce jeu, plus vous chercherez à en savoir sur le lore ; Rimworld, c'est le monde du bord : nous sommes dans un univers de fiction où une galaxie entière est peuplée, on peut même faire un rapprochement avec l'Ekumen d'Ursula Le Guin, avec des mondes expérimentant des niveaux technologiques très différents, ce qui permet d'imaginer à peu près toutes les combinaisons possibles. Le récent DLC Royalty a, en plus d'autres apports, introduit la notion d'empire stellaire, ce qui rapproche la diégèse de l'univers de Dune.

Évitons tout de suite les malentendus : RimWorld n'est pas Dwarf Fortress (mais il y a des points communs). Bref, voici quelques remarques liminaires avant de plonger dans le vif du sujet, à l'intention de ceux qui pensaient trouver dans RimWorld un Dwarf Fortress dopé aux options graphiques :

  • RimWorld, malgré son immense richesse, est un peu moins profond que Dwarf Fortress (pour le dire autrement, le niveau de détails ne va pas jusqu'à la prise de tête)
  • En contrepartie, RimWorld a une interface graphique complète.
  • Malgré tout, vos colons ont tous des compétences particulières, des envies, et un caractère bien à eux. La description du caractère, des maladies, des anciennes blessures, des handicaps est très poussée et a un vrai impact sur le jeu. Un colon accro à la drogue fera n'importe quoi pour s'en procurer, et le manque aura de sérieux retentissements sur sa personnalité…
  • Vous devrez surveiller l'humeur de vos colons, notamment vis l'onglet “Besoin” (nous y reviendrons) ; un colon trop déprimé, ça peut faire autant de dégâts qu'un nain qui vire tantrum. Vous voilà prévenus.
  • Il n'y pas de 3D (les Z-niveaux +1 ou -1 de Dwarf Fortress) dans RimWorld : on reste au niveau du sol (et ça donne déjà assez de travail !)
  • Si les deux jeux relèvent du micromanagement indirect, il est possible dans RimWorld de donner un ordre direct à un colon, notamment en lui demandant de prioriser une tâche par-rapport à toutes les autres, comme secourir un colon blessé ; mais il est malgré tout nécessaire que cette fonction lui ait été préalablement attribuée dans le menu “Travail”.
  • DF et RW proposent tous les deux de bâtir une colonie ; puisque l'on parle de ça, je dois dire que je trouve un air de famille entre RimWorld et Prison Architect : ils sont assez semblables visuellement, mais la ressemblance s'arrête là, votre but n'étant pas d'enfermer des types dans une prison, mais de construire une colonie viable, le but ultime étant de vous échapper de cette planète sur laquelle vous vous êtes crashé·e·s.

Création d'une partie

Choix du narrateur et du niveau de difficulté

Au moment de la création de votre partie, il vous sera demandé de choisir entre 3 “narrateurs”. Le narrateur est l'IA qui détermine le cours global des événements ; selon le narrateur choisi, votre partie aura un profil complétement différend :

  • Cassandra “Classique” : la difficulté augmente progressivement. Elle est conseillée pour les nouveaux joueurs qui veulent un “bac à sable”.
  • Phoebe “l'Amicale” : les désastres sont possibles, mais elle donne de grandes périodes de paix pour pouvoir construire tranquille.
  • Randy “l'Aléatoire” : le narrateur difficile par excellence, les événements sont aléatoires et donc la partie peut durer comme se terminer très rapidement, les désastres pouvant survenir absolument n'importe quand. A choisir si vous recherchez du challenge.

Pour chaque narrateur, il y a ensuite plusieurs niveaux de difficulté, de “constructeur” à “défi extrême”. Il peut donc être plus simple de choisir Phoebe dans une difficulté assez légère que Cassandra : ça restera simple, mais vous aurez davantage d'événements. Les possibilités de panachage sont relativement immenses (et je ne vous parle même pas des mods rajoutant de nouveaux narrateurs…) Vous pouvez également choisir entre le fait de pouvoir sauvegarder à intervalles réguliers… ou pas.

Graine et site d’atterrissage

Vous aurez un champ de saisie “Seed”, couplé à un bouton “Randomize”. Il n'y a aucune explication sur ce que sont ces “graines” et comment elles affectent votre monde, mais elles ont bel et bien un impact sur la forme de votre carte du monde. Le mot ou la phrase que vous introduisez dans le champ “graine” sera utilisé pour initialiser un algorithme. Cet algorithme déterminera le terrain et la répartition de la quantité de différents biomes. La signification du mot n'aura aucun effet sur l'algorithme.

Vous pouvez tout à fait randomiser, et commencer avec n'importe quelle graine choisie aléatoirement. Mais les joueurs de RimWorld ont commencé à répertorier les résultats obtenus avec certaines graines et à les partager avec la communauté RimWorld. Vous pouvez par exemple suivre ce subreddit qui en répertorie une grande quantité.

Vous devrez ensuite choisir votre site d'atterrissage : type de terrain, biome, température, présence de factions amicales ou rivales… prenez le temps de lire les informations affichées à l'écran, c'est capital pour la suite de votre partie. Le petit coin de paradis tropical pourrait vite s'avérer être un enfer vert et, à l'inverse, la montagne peu propice à l'agriculture recèle de nombreuses ressources cachées…

Choix des colons

Évoquer le mod prepare carefully

Gameplay

RimWorld, à l'instar d'autres jeux de gestion comme Dwarf Fortress ou Prison Architect est un jeu de micro-management indirect : vous n’interagissez pas (ou très peu, j'y reviendrai plus loin) directement avec vos colons, mais vous donnez des ordres et gérez l'environnement pour leur permettre de mettre en œuvre vos plans.

Les commandes du jeu sont très simples, mais prenez le temps de faire au moins un bout du tutoriel pour ne pas galérer pour rien, notamment avec les menus. N'ayez pas honte de commencer avec l'IA la plus cool, en mode pacifique : c'est du vrai bac à sable, idéal pour découvrir le jeu. Par-ailleurs, on sent que le jeu “aide” pour ne pas qu'on s'enfonce trop vite dans la loose. (mais cela reste possible, et comme dans Dwarf Fortress, il y a plein de manières rigolotes de perdre sa colonie).

RimWorld est un bac à sable. Une fois que vous aurez intégré les différentes commandes (et ce n'est pas bien compliqué), vous pourrez commencez à vous amusez. On vous a dit que les bâtiments en bois étaient à proscrire, car trop sujets aux incendies ? Mais rien ne vous empêche de faire des “kill boxes” équipées de mines incendiaires. Avec un sol en bois.

Bien débuter :

Les premiers jours

  • Inutile de faire trop sophistiqué pour mettre vos colons et vos premiers items à l'abri : 4 murs et un toit pour éviter que ça s'abîme trop vite suffisent amplement pour la première journée.
  • Vos toutes premières tâches :
    • couper quelques arbres pour avoir du bois,
    • délimiter vos premières zones de stockage pour stocker ce que vous pourrez récupérer du crash,
    • mettre en place une première source d'énergie : générateur à bois, éolienne (mais attention aux arbres proches qui bloquent le vent)
    • fabriquer rapidement des lits et délimiter des chambres individuelles pour vos colons, qui ne seront pas très content de dormir par terre.
  • Les premières pièces à construire : un dortoir provisoire (mais très vite vos colons seront tristes de ne pas avoir de chambres individuelles) et une pièce réfrigérée pour la nourriture, sinon elle pourrira
  • Du coup, les deux premiers postes de travail à mettre en place sont l'établi d’équarrissage pour débiter les carcasses des animaux tués à la chasse, et la cuisinière pour préparer les plats. Sans établi d'équarrissage, votre cuisinier ne fera pas à manger !
  • Comme dit plus haut, vous devez assurer votre approvisionnement en énergie, ne serait-ce que pour maintenir votre frigo en fonctionnement. Les premières sources d'énergie fonctionnent au bois, mais elles ont comme désavantage de devoir être alimentées souvent. Une de vos premières priorités de recherche sera donc de trouver un moyen de diversifier vos sources d'énergie : solaire, éolienne, fluviale, géothermique…
  • Si vous vous êtes écrasé près d'une montagne, creuser dans la falaise au fur et à mesure de l'extension de votre colonie peut être envisageable, mais mais n'oubliez pas de ménager des piliers pour ne pas que ça s'écroule. Je le sais : j'ai essayé… :!: Astuce : utilisez l'outil permettant de visualiser les plafonds pour voir si la roche est assez épaisse pour vous passer de piliers. J'y reviens plus bas.

Mettre en place une bonne organisation

  • Séparez les responsabilités : un colon chargé de la cuisine, un autre chargé du minage, un autre pour la coupe du bois. Cela permet d'éviter que les colons aillent tous miner la montagne pour faire une super base, mais se retrouvent sans rien à manger au bout de 8 jours… (Vécu…)
  • Utilisez l'onglet travail pour attribuer des tâches en fonction des compétences de chacun : si la tâche “forestier” n'est pas attribuée à un colon, ou s'il a cette compétence à “0” (ou si cela fait partie de ses impossibilités), il n'ira pas couper de bois !
  • Mettez le frigo à côté de la cuisine, et mettez lui des doubles-portes, pour limiter les déperditions de chaleur lors des allers-retours du cuisinier
  • Placez la salle à manger à côté de la cuisine : les colons ont tendance à manger au plus près de l'endroit où ils ont pris la nourriture ; si la salle à manger est trop éloignée, ils ne s'en serviront pas et mangeront sans table, et ça, ils n'aiment pas (c'est d'ailleurs un des mèmes les plus populaires de RimWorld)
  • Commencez tout de suite à faire de la recherche, en mettant en place un poste de recherche et en affectant à cette tâche le colon ayant la compétence “intellectuel” la plus élevée.
    • Dès que vous aurez recruté de nouveaux colons (un gars sauvé des bandits, un·e rescapé·e d'un crash, un·e esclave racheté·e à des marchands…), mettez à 1 la tâche “recherche” de celui de vos colons ayant la meilleure compétence en recherche, afin que cela devienne sa priorité
Un truc rigolo : des fois il y a des tempêtes solaires, et tous vos appareils électriques tombent en panne en même temps :-D

Organisez votre survie

  • Faites rapidement des plantations de riz (ça pousse plus vite que les patates) et de coton (pour pouvoir fabriquer des vêtements) et si possible, d'herbes de soin, pour préparer l'hiver qui arrivera plus rapidement que vous ne le croyez.
  • Coupez du bois ! Au début du jeu, vous êtes chauffé au bois, la cuisinière marche au bois, les meubles sont en bois… bref : faites des stocks
  • Si vous avez construit un dortoir commun, envisagez rapidement des chambres individuelles : vos colons seront beaucoup plus heureux
  • Espacez de 4 cases les installations à risques (générateurs électriques, batteries…) pour lutter contre les incendies, coupez les arbres proches régulièrement et/ou bétonnez le sol pour éviter les risques de propagation du feu
  • Couvrir l'électrique et le protéger de la pluie via un toit (les batteries par exemple ; saviez-vous que parfois, elles explosent ? Maintenant, oui)
  • Préparez des murs de sable et des pièges dans les 4 coins de la base (ainsi peu importe d'où arrive le danger)
  • Pensez aux aérations et au chauffage / climatisation
  • Espacez les plantations pour éviter les problèmes en cas de maladie
  • Essayez d'avoir rapidement une personne dédiée au nettoyage, qui ne fera que ça : une base propre = moins de maladies.
  • Niveau énergie, je vous conseille un mix avec des panneaux solaires et les éoliennes, pour des raisons assez évidentes : les panneaux ne fonctionnent pas la nuit et il n'y a pas de vent tout le temps. J'ai un générateur à bois à côté de mon frigo pour être sûr de préserver mon stock de nourriture. Si vous êtes à côté d'un fleuve, c'est le must.
  • A propos de la nourriture : toutes les sortes de viande se mangent… j'ai bien dit toutes. Seulement, si vous mangez votre animal de compagnie ou votre camarade qui souffre d'un arrachage de tête suite à une rencontre malencontreuse avec un grizzli, ça se ressentira sur le moral de vos colons… En revanche, rien ne vous empêche de le transformer en croquettes pour nourrir vos prisonniers… Vous pouvez aussi cueillir des baies sauvages, qui, bien qu'insuffisantes pour subsister, permettent d'agrémenter les plats.
Parties à rédiger : Les raids, les défenses

Image Fun Corridor (kill box) : https://www.reddit.com/r/RimWorld/comments/d5njuz/i_proudly_present_to_you_the_fun_corridor/

Quelques astuces

Les boutons à connaître : afficher les plafonds… Boutons pour zones, travail jour/nuit, vêtements…

Royalty

  • Les quêtes d’Hébergement demandent au joueur d’accueillir un groupe de dangereux prisonniers, de royalistes hautains, d’animaux ridicules, de réfugiés traqués ou d’autres invités. Les invités peuvent être blessés ou en bonne santé, des alliés précieux ou des boulets incapables, peu ou nombreux. Ils peuvent être traqués par des mercenaires, des pirates, des mécanoïdes ou autre. Il se peut que vous deviez conduire les invités à une navette d’évacuation sous le feu ennemi.
  • Les quêtes de Construction demandent au joueur de construire quelque chose de spécial et, parfois, de le protéger des attaques.
  • Les quêtes d’Assistance réclament de vous que vous envoyiez certains de vos colons aider un allié pour un temps.
  • Les quêtes de Menace présentent des combinaisons spéciales de groupes mécanoïdes, de raids, d’attaques animales, d’effets atmosphériques, de météo et plus en l’échange de récompense.
  • La quête ultime intervient après que vous ayez grimpé les rangs de la noblesse Impériale. Accueillez l’Imperial High Stellarch et ses Stellic Guards d’élite à votre cour luxueuse, protégez-les de leurs ennemis et soyez invité à quitter le monde de la bordure en tant qu’invité royal distingué.

Pourquoi RimWorld va vous happer

Les événements

Nous l'avons vu un peu plus haut avec l'encadré sur les tempêtes solaires : l'une des spécificités de RimWorld est la survenue d'événements. Le choix de l'IA (le narrateur) et de la difficulté influera sur leur fréquence et leur niveau de sadicité, mais ils arriveront quand même. Petite sélection : un animal devient fou et attaque tout le monde ; tempête solaire : vos appareils électriques sont HS pour une durée indéterminée ; attaque de brigands ; passage d'une caravane de commerçants ; crash d'un petit vaisseau dans votre zone, il faut aller sauver le survivant. Oh, il s'est écrasé à côté d'un robot tueur etc.

Les histoires de RimWorld

Inévitablement, ce que vous allez vivre dans le jeu va vous marquer ; cela va être drôle, triste, cocasse, épique, étrange, inattendu… A tel point que certains événements survenus en jeu donneront lieu à de véritables petites histoires que vous prendrez plaisir à raconter. Et qui donneront envie à d'autres personnes de se mettre à ce jeu 8-)

Voici quelques histoires :

Les mods pour RimWorld

Une liste de mods pour la 1.0 sur Reddit. La plupart ont été upgradés je pense.

Mes mods

Cette liste est établie grâce au mod “ModList” :

A propos de Modlist : Exports the list of enabled mods (and the download links) to modlist.txt (modlist.html) in the RimWorld directory. For macs this is usually /Users/[username]/Library/Application Support/Steam/steamapps/common/RimWorld/modlist.html for windows it's usually C:\Program Files (x86)\Steam\steamapps\common\RimWorld.

D'autres idées de mods

J'ai testé Medieval Times. Voici les 3 composantes de base à installer pour vous créer un “RimWorld médiéval” : (Conseil : passez par Google lorsque vous cherchez un mod dont vous connaissez le nom, certains mods ayant beaucoup de déclinaison / variantes / patch etc. deviennent difficiles à trouver sur le Workshop Steam.)

Il existe aussi des séries de mods, visant à recréer un univers fictionnel en particulier :

Sources et ressources

Et pour finir, un petit strip pour comparer Minecraft et RimWorld… ce n'est pas complétement faux LOL

pc/jeux/rimworld.txt · Dernière modification: 2020/09/03 12:08 par sammyfisherjr